Éditions

Éditions Sulliver : actualité

Email Facebook Twitter Google Plus
 

En exergue

«Un jour, quelqu’un avait dit à Tommy: "Tu es handicapé mental et ce sera toute ta vie ton identité, ton être premier, ta carte de visite. Alors voici la vie que nous avons décidée pour toi, voici tes possibilités, tes interdits, et maintenant tu peux aller sur ton lit pour réfléchir à tout ça, même si nous doutons fortement de tes capacités de réflexion." Tommy était effectivement tout cela. Mais dans un coin de sa tête couvait la révolte.»
Xavier Deville, Melville Street             

Guérilla solo

«… vous, frères et sœurs crédules ou désemparés, vous qui cherchez la liberté dans la bande de Gaza, vous qui cherchez la prospérité au Bangladesh, l’épanouissement sous la burqa, vous qui chercheriez la générosité à Wall Street, la probité à la Maison-Blanche ou à l’Élysée, la tolérance au Vatican, et finissez immanquablement par trouver la baston aux Ulis, à Mantes-la-Ville, dans le 9.3… »
La guérilla des poètes

«… si nous sommes tombés aussi bas aussi vite il faut bien qu’on nous ait appuyé sur la tête, nous sommes confrontés à une association de malfaiteurs supérieurement organisée n’espérons pas rencontrer ici d’autre loi que celle du plus infect, le ministère de l’Édulcoration nationale est le premier membre de ce cartel il s’acquitte à la perfection de sa mission de fragilisation, nos défenses mentales sont sapées avant même d’avoir été érigées nos armes intellectuelles désamorcées dépourvues de munitions et vacillent parmi nous ces simulacres chancelants que l’on bombarde préados, ceux-là n’aborderont jamais seulement les rives de l’adolescence, ces asservis du haut débit sont les proies apprêtées pour les dealers et les fourgues qui les fourniront leur vie durant, tout produit saura les maintenir dépendants et générer le profit optimum pour le consortium…»
La citadelle Espérance

Toujours d'actualité

«Changer le monde n'est ni folie ni utopie mais justice.»
Miguel de CERVANTES

«Les forces de liberté qui sont dans la littérature ne dépendent pas de la personne civile, de l’engagement politique de l’écrivain, qui, après tout, n’est qu’un "monsieur" parmi d’autres, ni même du contenu doctrinal de son œuvre, mais du travail de déplacement qu’il exerce sur la langue.»
Roland BARTHES

«Un artiste digne de ce nom ne se méprend pas sur le sens de son époque. Il souffre avec elle, il se prononce pour elle, et, sans jouer les Cassandre, il est la conscience du destin collectif où elle est entraînée. Il possède la lucidité; il possède aussi le pouvoir d’expression. Il est plus qu’un miroir ou un écho, il est le présent et l’avenir tout ensemble, et son expérience vivante s’inscrit sur l’expérience collective, pour la comprendre et la dépasser.»
Henri FLUCHÈRE

«Un livre doit être la hache qui brise la mer gelée en nous.»
Franz KAFKA